What is POLINE?

The POLINE network

The POLINE network has been launched in order to lead Sciences Po Research project on « Inequalities and Democracy ». This international network gathers more than thirty researchers belonging to over six departments at Sciences Po which used to work separately on various aspects of inequalities. The « politics of inequalities » is a topical and strategic issue. No program of the kind exists in France, and the French case is particularly interesting as it is so different from the US, combining a rather stable structure of inequalities with a strong and rising feeling of injustice, and an ideologically tinted debate. Sciences Po appears as the most qualified institution to launch such a program.

The POLINE network relies on several tools:

  • An international seminar « Politics and Inequalities » exists since March 2009 at Sciences Po. It has held eight sessions and confronts the different approaches towards inequalities. It enables to widely invite scientists working on our research axis’ thematics.
  • A « junior seminar» that associates Oxford and Sciences Po gathers each year Ph.D. and post-doctoral students working on these topics. The latest junior seminar was held on May 25-26, 2011.
  • Other seminars, notably international conferences, among which two where held in Paris (the latest took place on May 26-28, 2011) and another in Oxford to which POLINE was associated on June 24-26, 2011.

Research Questions

The program addresses six questions:

  • How can one conceptualise inequalities today, in reference with the notions of justice, equity, fairness, and public interest?
  • How can one measure their level and their dynamics, elaborate reliable indicators?
  • How are inequalities perceived, evaluated, accepted or resented?
  • What are their causes, where do they originate, how are they shaped by family, class, institutions (school, welfare systems), gender, age, ethnicity, residence?
  • How do they translate politically, become or not a political issue? Do they lead to political apathy, to the self exclusion of the have not, or do they lead to protest and revolt? Do they incline to support and vote for left and extreme left parties, or for the right and extreme right ones?
  • What are the public policies elaborated to reduce inequalities, what priorities are set, what line of action? In a country like France in particular, attached to the «republican model », to what extent are « affirmative action » policies (education, employment) developing, and how is the welfare system changing?

***

Le réseau POLINE

Autour de l’axe de recherche « Inégalités et démocratie »,  le réseau international POLINE  (The Politics of Inequalities) réunit une trentaine de chercheurs appartenant à six laboratoires de Sciences Po travaillant jusqu’ici séparément sur divers aspects des inégalités. Si ce projet privilégie les dimensions politiques du sujet, c’est à dire l’impact des inégalités sociales au sens large sur les préférences et les comportements politiques et sur les politiques publiques mises en oeuvre, et l’effet en retour de ces dernières, il nous semble qu’une première étape indispensable est un bilan des recherches existantes et une réflexion comparative et transdisciplinaire sur les définitions, les théories et les indicateurs des inégalités sociales.

Des partenariats ont été mis en place avec les réseaux sur les inégalités d’Oxford, Harvard et Princeton.

Le réseau POLINE s’appuie sur plusieurs outils :

  • Un séminaire international « Inégalités et Politique » existe depuis mars 2009 à Sciences Po. Huit séances ont été organisées. Il confronte les différentes approches des inégalités, et permet d’inviter largement les scientifiques travaillant sur les thématiques de notre axe de recherche.
  • Un « junior seminar » associant Oxford et Sciences Po réunit tous les ans doctorants et post doctorants travaillant ces les sujets. Le dernier junior seminar s’est tenu les 25 et 26 mai 2011.
  • D’autres séminaires, notamment des colloques internationaux dont deux ont été organisés à Paris, le dernier du 26 au 28 mai 2011, ainsi qu’un colloque auquel POLINE a été associé et qui s’est tenu à Oxford du 24 au 26 juin 2011.

Questions de recherche

Le programme s’intéresse à six questions :

  • Comment peut-on conceptualiser les inégalités aujourd’hui, en se référant aux notions de justice, d’équité, d’impartialité et d’intérêt public ?
  • Comment peut-on mesurer leurs niveaux et leurs dynamiques, élaborer des indicateurs fiables ?
  • Comment les inégalités sont-elles perçues, évaluées, acceptées ou ressenties ?
  • Quelles sont leurs causes, d’où proviennent-elles, comment sont-elles forgées par la famille, la classe, les institutions (systèmes scolaires, Etat-providence), genre, âge, ethnicité, résidence ?
  • Comment se traduisent-elles politiquement, deviennent-elles ou non une question politique ? Mènent-elles à l’apathie politique, à l’auto-exclusion des non-possédants, ou mènent-elles à la protestation et à la révolte ? Amènent-elles une inclination à un soutien et un vote pour les partis de gauche et d’extrême-gauche, ou ceux de droite et d’extrême-droite ?
  • Quelles sont les politiques publiques élaborées pour réduire les inégalités, quelles sont les priorités qui sont établies, quelles lignes d’action ? Dans un pays comme la France en particulier, attaché au “modèle républicain”, dans quelle mesure les mesures de discrimination positive (dans l’éducation, l’emploi) sont développées, et comment l’Etat-providence change-t-il ?