Working Paper n°1 : L’Etat vu par les Historiens. Lecture croisée franco-américaine

17 mars 2010 par gensburgersarah

Par Sarah Gensburger

Présentation :

En France comme aux Etats-Unis, l’intérêt des historiens pour l’Etat est relativement récent. Il date de la fin des années 80. S’il prend parfois la forme d’une histoire de l’Etat – terme que j’emploierai par commodité par la suite -, il se manifeste plus exactement par la prise en compte de l’Etat dans des travaux historiens. L’émergence de ces recherches entretient dans les deux cas un rapport différencié à la science politique et notamment à l’institutionnalisme historique. Une brève présentation de la genèse de ce sous-champ fournit ainsi des éléments de réflexion sur la prise en compte du passé dans l’analyse des recompositions contemporaines de l’Etat (I).

Bien que diverse, l’histoire de l’Etat compte une grande ligne de convergence qui conduit aujourd’hui à des propositions de reformulation de l’objet. Elle invite à dépasser l’approche unidimensionnelle de l’Etat, le plus souvent exprimée en termes de plus/moins ou de fort/faible (II). Cette révision d’une des grandes catégorisations de l’histoire politique conduit à trois nouvelles voies d’analyse : respectivement une approche organisationnelle, une approche relationnelle et une prise en compte de l’Etat à travers les catégories à la fois cognitives et sociales qu’il a construites (III).

Document integral en pdf

 
 
 

Laisser un commentaire