"Exploring the urban governance of Istanbul". Study Trip GLM Students in Istanbul (January 2012) - Cities are back in town | Cities are back in town

« Exploring the urban governance of Istanbul ». Study Trip GLM Students in Istanbul (January 2012)

19 janvier 2012
By

« Exploring the Urban Governance of Istanbul »

Study trip to Istanbul of the first year students of the Master program Governing the Large Metropolis

 The 37 first-year students of the GLM Program of Sciences Po, accompagnied by four profesors (Tommaso Vitale, Brigitte Fouilland, Adrian Favell, Thomas Aguilera), conducted from 9 to 15 January 2012 a study trip to Istanbul. This study tour is a continuation of one of the theoretical main problems posed by urban studies and the current GLM master: how big cities are governed? by whom and how? Thus, students had the opportunity to meet during an intensive week, many actors of the metropolis of « intersections » of more than 13 million people between Europe and Asia, between the Mediterranean Sea and the Caucasus, between Orthodox and Islam. They had the chance to listen and to exchange actively with urban and regional planners, academics, associations, representatives of local communities as well as economic actors and high officials.

These meetings, conferences as well as many urban fieldwork walks, especially in regeneration and renewal programs zones, enabled the group of students and their teachers to better understand the major issues of governance of a global metropolis such as Istanbul: regulating and absorbing neighborhoods and informal activities, controlling and relocating immigrants, managing complex water systems, setting up modes of transportation, renovating run-down areas, developing economic activities to enhance international competitiveness. All of these urban problems are coupled with a questioning of governance itself for their support: the Central Government/State, still very present in Istanbul, making it complex and contentious planning at the local level. Then, students will publish a report written and illustrated comprising summaries of meetings, visits, and their interpretations on the situation in Istanbul. Finally, this trip was also an opportunity to strengthen links between researchers of Sciences Po and those from the visited Istanbul universities and to provide for future cooperations in the field of urban research.

 

 « Explorer la gouvernance d’Istanbul »

Voyage d’étude à Istanbul des étudiants de première année du programme de Master Governing the Large Metropolis

Les 37 étudiants de première année du Master GLM de Sciences Po, accompagnés par quatre enseignants (Tommaso Vitale, Brigitte Fouilland, Adrian Favell, Thomas Aguilera) ont réalisé du 9 au 15 janvier 2012 un voyage d’étude à Istanbul. Ce voyage d’étude s’inscrit dans la continuité de l’une des principales problématiques posées par les études urbaines actuelles et par le master : comment sont gouvernées les grandes métropoles ? par qui et comment ? Ainsi, les étudiants ont eu l’occasion de rencontrer durant une intensive semaine de travail, de nombreux acteurs du territoire de cette métropole « d’intersections » de plus de 13 millions d’habitants entre Europe et Asie, entre Méditerranée et Caucase, entre orthodoxes et Islam. Ils ont eu la chance d’écouter et d’échanger activement avec des urbanistes, des universitaires, des associatifs, des représentants de communautés locales mais aussi des acteurs économiques ou des hauts fonctionnaires.

Ces rencontres, ces conférences ainsi que de nombreuses promenades urbaines sur le terrain, notamment dans les quartiers soumis au grandes opérations de rénovation urbaine, ont permis au groupe d’étudiants et à leurs accompagnateurs de mieux saisir les enjeux majeurs de la gouvernance d’une métropole globale telle que celle d’Istanbul : des quartiers et des activités informelles à réguler puis à résorber, des immigrés à encadrer et à reloger, des réseaux d’eau complexes à gérer, des modes de transports à mettre en place, des quartiers dégradés à rebâtir, des activités économiques à développer pour accentuer la compétitivité internationale. L’ensemble de ces problèmes urbains se doublent d’un questionnement sur la gouvernance même permettant leur prise en charge : l’Etat central, toujours très présent à Istanbul, rend complexe et conflictuelle la planification à l’échelle locale. Les étudiants vont alors publier un rapport écrit et illustré regroupant des résumés de rencontres, de visites, mais aussi leurs interprétations sur la situation à Istanbul. Ce séjour fut également l’occasion de renforcer les liens entre les chercheurs de Sciences Po et ceux des différentes universités d’Istanbul et de prévoir des collaborations futures dans le domaine de la recherche urbaine.

 

 

Tags: ,