Expérience d’habitat pour usagers de drogues à Saint Denis

La commande

L’association PROSES (Prévention des risques liés aux usages de drogues) a proposé à un groupe d’étudiants de l’aider à réfléchir à la création d’un hébergement mobile pour usagers de drogue « actifs ». Nombre d’entre eux ne peuvent en effet être admis dans les structures d’accueil existantes, qui imposent généralement un sevrage. Ils vivent donc dans la rue, certains depuis des années, alternant parfois avec un toit provisoire dans un hôtel ou chez un ami.

La réalisation

Pour répondre à la commande, le groupe a mené une série d’enquêtes-œuvres : cartographie des terrains d’intérêt pour le projet, recherche sur les formes juridiques adaptées, collection d’autres projets d’architecture questionnant le partage de l’espace public, enquête sur des pratiques tendant à associer de façon expérimentale des communautés et l’espace urbain, recensement et rencontre des acteurs de terrain.

La progression de ce travail a ensuite été restituée dans un « carnet de notes », pour une conférence de l’Agence française de réduction des risques, qui s’est tenue en octobre 2011. Proposant une expérience d’écriture, il inclut des réflexions et données rapportées des enquêtes (images, cartographies, idées, textes juridiques annotés, extraits de conversations…) et des vides, des blancs, des bulles, des lignes de fuite. Comme autant d’invitations à explorer et construire un point de vue.

En savoir plus : Une présentation du projet et le carnet de notes sont mis en ligne sur le site d’un des étudiants, Yves Mettler : http://www.theselection.net/blocnote.html