Images du globe : histoire et sociologie politiques de ses représentations publiques "la croix demeure, la terre tourne" : l'Ordre des Chartreux et Villeneuve-les-Avignon - Images du globe : histoire et sociologie politiques de ses représentations publiques
 
 

« la croix demeure, la terre tourne » : l’Ordre des Chartreux et Villeneuve-les-Avignon

15 janvier 2011 par dcolas

Lors d’une visite de la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignons (2 janvier 2011) un informateur indigène, le jeune homme, M. Bronzini, qui reçoit les visiteurs et clients au Moulin à Huile de la Chartreuse me donne l’explication suivante sur une orbe crucifère que je vois sur une affichette dans son local : « pour les Chartreux, qui travaille la terre, la terre tourne mais la croix elle, elle ne bouge pas ».

Et peu après à l’entrée de la Charteuse je trouve un bas relief,  d’exécution très récente, placé dans une niche, représentant une orbe crucifère dans un écusson. Je vais voir la même pierre dans la Chartreuse sur le sol comme si elle attendait d’être installé dans un mur. Bien entendu dans la Chartreuse pas de Chartreux. Ils ont été explusés lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat au début du XIXe siècle. Mais bien avant le bâtiment avait été profondément dégradé par les chocs de la Révolution française. Pour trouver des Chartreux il faudrait aller dans le monastère de la Grande-Chartreuse, dans l’Isère,  dans le lieu qui a donné son nom à l’ordre fondé par Saint Bruno à partir des six années qu’il a passé en ermite dans le massif montagneux, de 1084 à 1090. Et évidemment on ne sait rien des objets qui pouvaient l’entourer.

En tout cas dans la Chartreuse de Villeneuve-les-Avigon elle-même pas d’emblèmes ancien de type orbe crucifère. Mais dans l’imposant tombeau d’Innocent VI un Christ portant une orbe. Aucune conclusion possible sur la présence de l’orbe crucifère dans l’ancienne abbaye (dont la fondation date du milieu du XIVe siècle) : le bâtiment est très grand, tout ne se visite pas, les moines l’ont transforme (ils ont détruit au XVIIIe siècle des sculptures gothiques) et, surtout, il a connu beaucoup de dommages depuis 1789 (où l’abbaye fut vendu comme bien national). Le tombeau d’Innocent VI lui même est une sorte de rescapé, en raison de l’attention qu’il avait provoqué chez Prosper Mérimée

Le pape Innocent VI a été inhumé, selon sa volonté, dans un mausolée à catafalque qu’il avait fait construire par Bertrand Nogayrol, Thomas de Tournon et Barthélemy Cavalier, le 22 novembre 1362 ( historique de la Chartreuse sur le site Structurae)

Chatreuse de Villeneuve les Avignon. L'abside où se trouve la chapelle avec le mausolée d'Innocent VI. A l'arrière plan le fort Saint-André. (Cliché D. Colas)

Mausolée gothique d'Innocent VI, Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon (Cliché D. Colas)

Christ bénissant et portant un globe, mausolée d'Innocent VI, Chatreuse de Villeneuve-les-Avignon (Cliché D. Colas)

Donc pas d’orbe crucifère dans la Chartreuse mais pas très loin à Villeneuve dans le Chemin des Charteux sur la face d’une petit maison de village, devant laquelle pousse une vigne, une sphère (céleste ou terrestre), en pierre orne la façade. La maison est fermée et donc pas de possibilité d’en savoir plus de la part de ses habitants.

Maison, chemin des Chartreux, Villeneuve-les-Avignon, (Cliché D. Colas)

Globe, Chemin des Chartreux, Villeneuve-les-Avignon, (Cliché D. Colas)

Sur le site officiel de l’Ordre des Chartreux, moines contemplatifs, on trouve à chaque page le même emblème : une orbe crucifère, sept étoiles (Saint Bruno et les six premiers chartreux), et la formule latine « STAT CRUX DEI DUM VOLVITUR ORBIS » ( La croix de Dieu demeure tandis que la terre tourne). Mais pas d’explication sur son origine, sa première apparition. Le texte latin correspond bien à ce qui m’a été dit par le fabricant d’huile du Moulin des Chartreux.

De quand date l’utilisation de ce logo par les Chartreux ? La réponse se trouve sans doute dans un des volumes des Analecta Cartusiana qui en comprend 340 et qui offrent un blog (http://analectacartusiana.blogspot.com/

En tout cas l’orbe crucifère est utilisé  pour signer et orner le produit qui a rendu le nom des Charteux fameux à l’échelon mondial, (par exemple dans le film de Quentin Tarentino, Death Proof), la Chartreuse verte (avec qui vous pouvez devenir « ami » sur Facebook : http://www.facebook.com/group.php?gid=44377428448)

Bouteille de Chartreuse verte, "Liqueur fabriquée par les Pères Chartreux". Orbe crucifère au centre de l'étiquette en papier, dans la signature à droite , sur la bouteille en verre (cliché sur internet).

 
 
 

Laisser un commentaire